21 juillet 2017

Justaucorps Clémence

Cette semaine, Lucie est en stage à Aix les Bains, dans un lieu vraiment superbe, l'Espace Danse La Verrière, voyez plutôt :

laverriere

Ses journées se répartissent entre cours de barre au sol, de contemporain, de danse moderne et de jazz, dispensés par de grands noms de la profession.

Elle m'a donc demandé de lui coudre un justaucorps qui fasse un peu "moderne", et qu'elle pourra reporter à la rentrée dans sa nouvelle école, où la tenue "réglementaire" des grandes est le justaucorps noir.

La commande était très précise, puisqu'elle voulait le jumeau d'un justaucorps qu'elle avait vu porté par une grande, prénommée Célmence, quand elle était petite.

Côté patron :

Il s'agit du Jalie 3138 que je ne présente plus tant je l'utilise ! C'est vraiment le patron de base pour les justaucorps car il est simple et peut être modifié à l'envie sans difficulté !

Côté fourniture :

Du lycra noir, de la dentelle élastique noire et de la laminette.

Côté réalisation :

Pour la coupe, j'ai séparé mon patron en 3 pièces horizontales : haut du corps, milieu en dentelle et bas du corps, en pensant bien à ajouter mon cm de marge de couture !

Pour l'assemblage : comme d'habitude, un surjet 4 fils.

Pour les finitions : j'ai opté pour des bandes d'encolure et d'emmanchures, ajouté un insert doublure à l'entrejambe et fait des surpiqures à l'aiguille double.

Voici donc le justaucorps Clémence !

En entier, sur mon buste.

P1010190

Zoom sur les finitions : bande d'encolure et surpiqures à l'aiguille double.

P1010194

Zoom sur l'empiècement dentelle, et là encore les surpiqures.

P1010195

Et porté par la demoiselle, de face...

P1010197

Et de dos...

P1010198

Petit verdict après usage : ce modèle peut être amélioré !

Je le referai en remontant un chouillas l'empiècement dentelle que je trouve placé un peu bas.

Il faudra, lors de la coupe, tailler la bande dentelle plus large que le lycra. En effet, l'élasticité de la dentelle étant moindre, l'enfilage est un peu difficile !

damned

J'éviterai aussi l'aiguille double sur les parties soumises à de fortes tensions lors de l'enfilage, car les coutures "pètent" !

Posté par terpsi74 à 09:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,


19 juillet 2017

Comme un poisson dans l'eau : le maillot de bain

L'heureuse gagnante de mon concours ayant reçu son cadeau hier, je peux aujourd'hui vous présenter le maillot de bain que j'ai cousu à son intention !

Côté patron :

Le choix de Reyhaziel, aka "La Puce", s'est porté sur le patron Jalie 3350, que j'ai déjà présenté ici en version justaucorps.

114797491

Côté fournitures :

Pour ce maillot, j'ai choisi un tissu technique à la foix doux, élastique est très confortable : le méryl.

Il n'est pas facile d'en trouver, mais quand j'ai réussi en en dénicher sur Bennytex, avec en plus de jolis poissons bleus, couleur de prédilection de Reyhaziel, je n'ai pas hésité !

meryl-motif-poisson-sur-fond-bleu-marine

J'avoue, j'en ai commandé 3 mètres, pour avoir un peu de stock car c'est trop rare de trouver du méryl !

Le site indiquait que le fond était bleu marine, mais en fait, moi je le vois noir, j'ai donc choisi du lycra noir pour l'empiècement sous la poitrine et les bretelles.

De la laminette et de la doublure maillot de bain ( dénichée ici) sont venues compléter ma liste de fournitures !

Côté réalisation :

J'ai procédé de la même façon que la première fois.

La différence est que j'ai juste doublé les bonnets de poitrine et j'ai fait un insert de doublure à l'entrejambe.

Pour le patron, j'ai suivi les mesures que m'avait envoyées Reyhaziel et j'ai donc combiné différentes tailles du patron pour que son maillot lui aille comme un gant !

Je vous indique aussi que le site Jalie propose un pas à pas de la réalisation de ce modèle !

Alors, place aux photos maintenant !

P1010181

P1010178

P1010179

P1010182

Sur l'envers, pour vous montrer les parties doublées.

P1010183

La destinataire est apparemment ravie, donc moi aussi, ça fait tellement plaisir de faire plaisir !

fleurs

 

Posté par terpsi74 à 10:41 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 juin 2017

Robe de princesse et flash back

A l'heure précise où ce post paraitra, Lucie entrera en scène pour le défilé en tutu de son école de danse.

Je suis assez émue en écrivant ce billet car à l'issue du spectacle, une page va se tourner.

Je vous présente donc la robe de princesse que j'ai cousue pour Lucie, dans un ballet où elle accompagne des petites.

Le stock comprenait de petites robes, mais pas de grande et j'ai donc confectionné celle de Lucie.

Je ne vous détaillerai pas ici le processus de création, j'ai fait cette robe d'après un modèle, sans patron et avec le matériel fourni par l'école de danse. Etaient également fournis les paniers venant gonfler la robe, qui est fermée au dos par une fermeture invisible. Un ingénieux système de ruflettes permet d'en remonter joliment les côtés.

P1010165

P1010168

P1010169

P1010170

P1010167

 

Avant de vous donner rendez-vous très vite pour une surprise et de nouvelles aventures, je voulais ici saluer la persévérance de Lucie.

10 ans de danse, 10 ans de passion.

danse2010

lucie scene

10 Ans à grandir avec la danse.

03

01

Et un choix qui s'est vite manifesté : le souhait formulé dès le CE2 d'intégrer une section Sport-etudes pour la sixième.

06

08

 

tahiti

Et les premiers concours...

07

De belles années de collège, avec un rythme soutenu, danse tous les jours et même les week-ends, compétitions, et les cours bien entendu !

08

05

 

9

La voir grandir et s'épanouir, une vraie joie !

saut

IMG_07014

IMG_0751

L'année prochaine sera l'année du changement : le lycée, les copains qui partent (son "brother" de la danse pour l'Opéra de Paris, une de ses meilleures amies pour continuer en Danse-Etudes à Lyon...), une nouvelle école de danse, tournée vers le classique avec une ouverture sur plein d'autres disciplines.

Nous sommes très fiers de Lucie, et impressionnés de son parcours, d'avoir obtenu à chaque trimestre les félicitations du Conseil de classe depuis 4 années, tout en dansant tous les jours.

L'avenir ne peut qu'être beau !

115299957

607

 

Posté par terpsi74 à 18:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 juin 2017

Costumes napoléoniens

A deux jours du spectacle, je vous présente les costumes qui m'ont demandé le plus d'application pour ce spectacle !

Il s'agit d'une série de 6 costumes militaires évoquant une bataille napoléonienne : 4 filles et 2 garçons.

Côté patron :

Je suis partie d'un visuel trouvé sur un site de vente de costumes de danse :

iéna

Pour les garçons, je me suis largement inspirée du patron Simplicity 7408 :

product_8874954b

J'ai gardé tout le dos et j'ai redessiné le devant.

Le pantalon est tiré du magazine Ottobre design hiver 2016.

Pour les filles, j'ai pris le patron Jalie 2569 que j'ai également légèrement modifié au niveau du devant et des finitions :

2569e_3

Le patron des guêtres est celui du livre Déguisements Intemporels pour enfants.

Côté fournitures :

La liste est assez longue !

Du tissu bleu épais et élastique dans les deux sens, de la panne de velours toute brodée de sequins et du polyester blanc (Laurent tissus Bourgoin), du lycra blanc du stock de l'école de danse.

Des franges or, du galon cuir or élastique, du galon dentelle élastique, de la laminette (Mercerie Extra), de la bordure de broderie anglaise (mon stock).

De pressions plastiques Prym.

Côté réalisation :

Que dire ? Je ne peux pas ici tout vous détailler. La réalistation de ces costumes a pris du temps, dont mon week-end de Pentecôte. Les finitions et ornements ont été très détaillés, je voulais vraiment que tout soit parfait !

Petit focus sur la réalisation des ornements et accessoires.

Pour réaliser des épaulettes : du galon rigide, franges et des pièces ovoïdes doublées et surjetées.

P1010148

Voici une épaulette terminée !

P1010149

Pour les filles, de petits noeuds qui viendront orner le chignon.

P1010152

Voici maintenant les costumes des garçons posés à plats, avec les pantalons. Je précise qu'ils porteront des bottes noires.

P1010158

P1010159

Le principe de ces vestes et celui du trompe l'oeil. Tout est cousu d'un seul tenant et s'enfile par la tête.

Le col est en lycra pour permettre l'enfilage et un système de crochets vient fixer le haut au pantalon pour éviter des remontées intempestives.

Les costumes à la verticale, accrochés sur mon mannequin : Epaulettes, galons, pressions plastique couleur bronze en forme d'étoile et volants de manche.

P1010155

Le dos, façon queue de pie, avec ajout de pinces pour bien cintrer le tout.

P1010156

Et l'ensemble, veste + pantacourt

P1010154

Passons à une vue d'ensemble des robes pour les filles : robe, guêtres et petit noeud.

P1010157

Voici une robe sur mon buste de présentation.

P1010160

P1010161

Le profil, que je trouve très seyant.

P1010162

Comme les vestes des garçons, tout est fait en trompe l'oeil puisqu'il s'agit d'une robe complète montée sur une culotte de lycra.

L'enfilage se fait par la tête, j'ai mis des pressions à l'entrejambe, façon body.

P1010164

Une vue plus détaillée des ornements du buste : galon or, dentelles, et pressions décoratifs.

P1010163

Je suis très fière de ces costumes. Je me suis vraiment appliquée, pour finir en beauté !

Dans le cadre de notre petit quiz, Quelle bataille Napoléonienne évoquera ce ballet ?

Comme personne n'a trouvé, la bonne réponse est Iéna !

 

 

Posté par terpsi74 à 11:06 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 juin 2017

Ma robe longue

Pas plus tard que sur mon dernier post "lesfillesdumercredi" me demandait si je ne cousais jamais pour moi.

Eh bien justement, je vous propose une jolie parenthèse à ma couture de costumes en série, avec une robe confectionnée pour un mariage qui a eu lieu ce week-end.

Petit déroulé des évènements : mardi dernier, j'ai terminé de coudre tous les costumes, je me suis donc attelée à la confection de ma robe pour le mariage d'une cousine qui avait lieu ce week-end : découpage du patron et du tissu mercredi et assemblage jeudi !

Côté patron :

Je voulais une robe longue et fluide et j'ai opté pour le modèle Joan du burda Vintage sixties de 2015. 

74e5793afbe33ba419498f63c8c44621

Côté fournitures :

J'avais un très beau coupon de crèpe de chine viscose imprimé des Coupons Saint-Pierre.

Une longue fermeture invisible et un petit crochet ont suffi à mon bonheur.

Côté réalisation :

Un peu plus de temps que prévu passé à la coupe, car malgré mon coupon de 3 mètres, je n'avais pas assez de longueur pour avoir tous mes morceaux, sachant que je souhaitais la robe comme sur le modèle à savoir jusqu'aux pieds.

J'ai donc coupé le dos en 3 morceaux au lieu de 2. J'ai taillé le tout dans une taille 44.

Pas de difficultés par la suite. Je n'ai pas fait la ceinture. La robe est pile comme je l'imaginais et elle est extrêmement agréable à porter par fortes chaleurs !

Me voici donc, samedi dernier, dans ma jolie robe !

robe mariage

Je suis ravie, j'adore ma robe !! Qu'en pensez-vous ?

A très vite pour une présentation de mes derniers costumes....

 

Posté par terpsi74 à 12:07 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , ,


18 avril 2017

Le t-shirt tropical

Me voici de retour après un week-end de Pâques bien sympathique !

lapin

Une petite couture vite-fait bien fait pour ma maman qui part bientôt en vacances aux Canaries !

Côté patron :

Profitant de la présence de mes parents à la maison pendant ce week-end, j'ai utilisé la bonne vieille technique du "donne-moi un t-shirt qui te va bien" ! J'ai coupé directement mon devant et mon dos d'après ledit t-shirt et j'ai légèrement allongé les manches, à la demande de l'intéressée !

Côté fournitures :

Super affaire,  j'ai trouvé un très joli jersey imprimé tropical à 3€ les 3 mètres en déstockage chez Laurent Tissus ! De quoi faire 3 ou 4 tops ! (vous reverrez donc sans doute ce tissu prochainement !)

Côté réalisation :

Les pièces sont assemblées à la surjeteuse, ainsi que la bande d'encolure, les ourlets sont réalisés à l'aiguille double.

Voici donc ce que ça donne !

P1010060

P1010061

Je suis bien contente de cet achat modique et compte bien optimiser mon coupon !!!

fleurs

A bientôt pour découvrir des justaucorps en série en vue du gala de juin !

 

 

Posté par terpsi74 à 10:24 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 mars 2017

La jupe crayon

Ca fait un moment que j'en avais envie, parce que je me disais que ce genre de forme pouvait bien convenir à ma silhouette.

Le tout était donc de se lancer, trouver le bon modèle et le bon tissu...

Et c'est chose faite ! J'ai (enfin) ma jupe crayon, parfaite pour le travail !

Côté patron :

J'ai feuilleté mon stock de Burdas et mon choix s'est porté sur le modèle 112-113 du magazine de janvier 2011.

BURDA janvier 2011 jupe modèle 113

Voyez cette découpe en "V" et ce petit godet bien sympathique à l'arrière !

Côté fournitures:

J'ai opté pour un joli jacquard extensible dans les tons noir et gris, trouvé sur Tissus Price , un peu de coton gris pour la doublure et un zip invisible.

Côté réalisation :

Ce modèle n'est pas très compliqué à réaliser.

Je n'ai doublé que  l'empiècement en V .

Mon seul regret et de ne pas avoir coupé la doublure dans le biais, ou de ne pas avoir utilisé une doublure extensible car j'ai perdu le confort du jacquard extensible au niveau du ventre en choissiant un coton... Erreur à na pas reproduire si je la refais !

Allez, quelques photos !

P1010018

P1010020

Vue sur l'empiècement en V qui souligne bien le popotin...

P1010021

Et le petit godet qui permet de faire des pas d'ampleur raisonnable !

P1010024

P1010027

Les forsythias sont en fleurs, ça sent bon le printemps !!!

fleurs

Posté par terpsi74 à 11:52 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 février 2017

Justaucorps Angelina pas à pas

Comme écrit précédemment la saison des concours va bientôt reprendre.

Pour le premier auquel ma fille participera fin mars, les consignes sont très strictes : justaucorps à fines bretelles de couleur pastel, sans jupette, ornement, ni parure vestimentaire.

J'ai donc cherché un modèle qui puisse répondre à ces critères, tout en ayant une forme sympathique et pas trop basique.

mouais

Alors, on y va ?

Côté patron :

Mon choix s'est finalement porté sur un patron de maillot de bain ! Le Jalie n°3350 que voici :

3350

J'ai tout de suite décelé un vrai potentiel sur ce modèle, avec son décolleté en coeur et sa jolie découpe sous la poitrine. Pour le dos bien sûr, la version B s'impose, l'autre faisant trop nageuse !

Ce sera donc ce modèle avec la version A pour le devant et la version B pour le dos !

Je ne saurais que vous recommander les patrons Jalies ! En un patron, vous disposez de plusieurs versions. Les tailles vont du 2 ans au XXL, les marges de coutures sont incluses et les explications en français ou en anglais sont très claires et illustrées de schémas ! Je n'ai pas trouvé mieux pour les justaucorps/maillots de bain et autres tuniques de danse ou de patinage !

Côté fournitures :

Un mètre de jersey coton lycra rose saumoné acheté en promo sur Bennytex.

Un mètre de doublure maillot de bain chair trouvé sur Ribes & Casals.

De la laminette (les longueurs nécessaires sont mentionnées sur le patron), du fil polyester et du fil mousse polyamide de chez Mercerie-Extra.

Côté réalisation :

J'ai décidé de doubler le justaucorps entièrement et vous propose un petit pas à pas photos de la réalisation.

J'espère que ça pourra vous intéresser.

Pour commencer, j'ai décalqué mon patron en jouant sur 4 tailles : Q pour la poitrine, R pour la taille , S pour les hanches et T pour la longueur car vous n'êtes pas sans savoir que ma fille est fine et très grande !

IMG_20170218_111336

J'ai ensuite procédé à la coupe de mes pièces en jersey -  lycra. Nous avons un devant, deux dos, une découpe devant, deux pièces pour la poitrine et deux bretelles.

IMG_20170218_113524

J'ai fait de même dans mon coupon de doublure, hormis la découpe devant, qui sera pliée en deux donc de facto en double et les bretelles.

IMG_20170218_114142

Toutes ces pièces sont coupées au cutter rotatif. En effet, ce type de matière ne se coupe pas bien du tout aux ciseaux.  Ceux que vous voyez sur les photos font juste office de poids pour éviter que le patron ne glisse sur le tissu.

Vient ensuite un passage assez fastidieux mais néanmoins indispensable ! J'ai fait l'expérience de coudre un justaucorps doublé sans passer par cet étape et le risque est grand de provoquer des torsions dans le tissu si la doublure n'est pas parfaitement ajustée au tissu principal.

Il faut donc épingler soigneusement chaque pièce de doublure à son homologue en tissu, envers contre envers.

IMG_20170218_120403

Voici donc toutes les pièces, doublées (devant, poitrine et dos) et non doublées (empiècement et bretelles).

IMG_20170218_122005

Vient ensuite le moment de solidariser la doublure et le justaucorps. Pour ce faire, j'utilise ma surjeteuse, surjet 4 fils, avec les fils suivants, de gauche à droite : Un fil polyester de la couleur de mon tissur principal, un fil polyester blanc (ce fil ne se verra pas donc peu importe sa couleur), et du fil mousse polyamide pour les bloucleurs. Ce fil est doux sur la peau et très extensible. Il vaut mieux choisir des couleurs proches de celle du tissu, sans forcément être pile dans la même teinte. Il s'agit simplement que les coutures ne se voient pas en transparence.

Pour avoir testé les deux, je préfère le fil mousse polyamide, que je trouve plus doux et plus solide, au fil mousse polyester qui a tendance à se dédoubler et à casser dans la surjeteuse !

IMG_20170218_123043

Je fais ensuite un essai de réglage sur des chutes de coupe. Ici, il nous faut un surjet pas trop serré. J'ai donc opté pour une longueur de point de 3. Le différentiel est laissé sur 1 et j'ai une tension de 3,5 sur les fils de gauche et de 3 sur les boucleurs.

Voici ce que ça donne, c'est impeccable !

IMG_20170218_123057

Je me lance donc dans le surfilage de toutes mes pièces !

IMG_20170218_123132

IMG_20170218_123646

J'insiste sur le fait que c'est indispensable ! Si on se contente de tout épingler, le tissu risque de bouger à l'assemblage !

Si vous n'avez pas de surjeteuse, il est tout à fait possible de faire cette opération à la machine. Pour ce faire il vous faudra ABSOLUMENT une aiguille "stretch". Le surjet peut être remplacé par une couture zig-zag, en cousant le zig dans les deux épaisseurs de tissu et le zag dans le vide. Le bord de votre tissu doit donc être centré pile au milieu de votre pied presseur.

Avant de passer à l'assemblage de toutes les pièces, il faut encore confectionner les bretelles.

Je prends donc ma laminette et mes bandes de jersey. Je fixe la laminette au ras du bord du tissu, en tirant légèrement dessus pour apporter l'élasticité nécessaire. cette opération est réalisée à la surjeteuse, mais peut également se faire avec la technique du zig-zag décrite ci-dessus. On procèdera de la même façon pour toutes les bordures élastiquées du justaucorps (cuisses, décolleté devant et dos).

IMG_20170219_103043

Je replie ensuite le bretelle deux fois sur elle même et je fixe le tout à l'aguille double stretch (ou au point zig-zag large, discontinu ou non, si vous n'avez pas d'aiguille double ou si vous préférez ainsi). Comme ceci :

IMG_20170219_103728

Les bretelles sont presque prêtes, il n'y a plus qu'à retailler l'excédent de tissu sur l'envers et le tour est joué. (ci-dessous les bretelles avant découpage de l'excédent de tissu).

IMG_20170219_105043

Pour l'assemblage, je me suis reportée aux explications très bien faites du patron. Je ne vais donc pas tout détailler ici, mais juste mes petites astuces perso !

Les deux pièces du dos sont assemblées à la surjeteuse. Je positionne le couteau à ras des surjets existants pour les éliminer afin que la couture ne soit pas trop épaisse ! C'est la meilleure méthode pour que vos quatre épaisseurs de tissus ne se fassent pas la malle à l'assemblage (d'autant plus si vous utilisez du lycra maillot de bain) ! Sans surjeteuse, utilisez le point élastique triple de votre machine et laissez le surfilage en place.

IMG_20170219_094852

Vient ensuite l'assemblage du devant. J'ai bien suivi les instructions pour le décolleté en coeur, la fixation des bretelles au point élastique triple et les fronces sous la poitrine.

La laminette est posée sur le décolleté avec la même méthode que pour la réalisation des bretelles (pose à ras sur l'envers, puis  repli, mais simple cette fois, et surpiqure à l'aiguille double).

Pour assembler mes pièces de devant entre elles, je n'utilise pas la surjeteuse car cela forme des coutures épaisses et disgracieuses qui se voient. Je préfère le point élastique triple de ma machine qui me sert à la fois à coudre entre elles les diférentes pièces et à réaliser des surpiqures qui sont à la fois esthétiques et fonctionnelles. Elles servent en effet à maintenir bien à plat et en place mes excédents de coutures.

Voici donc le devant assemblé, sur l'envers.

IMG_20170219_122236

Sur l'endroit, on a de jolies coutures bien plates avec de belles surpiqures de finition : une sous la couture d'assemblage poitrine/découpe (pas dessus car avec les fronces il y aurait trop d'épaisseurs et ça gondolerait !), et deux de part et d'autre de la couture découpe/devant du justaucorps.

Moi, j'aime !!!

IMG_20170219_122219

Les coutures de côtés sont réalisées avec la même méthode que pour le dos.

IMG_20170219_123424

Puis, Je pose mes élastiques, au niveau du dos ... (Ci-dessous, on voit bien l'élastique surjeté à ras, avant d'être rabattu et surpiqué à l'aiguille double).

IMG_20170219_180603

... Et des cuisses. Pose terminée et élastique rabattu, on obtient ceci :

IMG_20170219_180529

Et c'est presque fini !!!

Un petit tour sur mon buste de présentation pour voir ce que ça donne...

Bon, c'est beau ! Enfin, moi je trouve que c'est beau...

IMG_20170219_182007

D'un peu plus près, on voit bien les découpes et les jolies surpiqures.

IMG_20170219_181951

Profitant du fait que ma fille allait justement prendre son bain, je l'ai attrapée au vol pour un essayage rapide, ce qui m'a permis de prendre les mesures pour les bretelles que j'ai épinglées sur elles (attention, ça pique quand on elève le justaucorps) !

IMG_20170219_182652

Il ne me restait plus qu'à fixer mes bretelles dans le dos et à en couper l'excédent et c'est fini.

Enfin, presque fini, parce que je suis un peu (trop) perfectionniste, j'ai décousu la partie gauche du décolleté pour retendre un peu l'élastique parce que je trouvais que ça fronçait un peu...

honteux

Voilà, j'espère que ces explications illustrées vous ont plu et qu'elle vous seront utiles.

Pour réaliser ce justaucorps, il m'aura fallu 2 heures pour décalquer le patron, couper les pièces et les surfiler (samedi matin) et environ 4 heures pour l'assemblage (dimanche matin et après-midi).

Posté par terpsi74 à 13:52 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 février 2017

Yeah baby !

La semaine dernière, mon temps couture a été consacré à la confection d'un déguisement pour une soirée costumée à la quelle je participais avec ma fille.

Nous avons choisi de faire un duo... Pour moi ce serait... Austin Powers !

index

Et ma fille, un petit mix de ses partenaires, dans un style très "Groovy " !!

Je me suis concentrée sur le haut du costume. Pour le bas, une paire de bottines et un jean brut feraient parfaitement l'affaire !

Côté patron :

Euh.... Au feeling + quelques recherches pinterest pour voir des tutos de jabots dont je me suis inspirée.

Côté fournitures :

Un vieux chemisier blanc manches 3/4 + de la dentelle de mon stock.

Quelques boutons.

une blouse de magasinier, 3€45 chez Noz.

Une paire de grosses lunettes.

labblue_blouse_de_travail_singer

Côté réalisation :

J'ai retaillé la blouse pour en faire une veste,et ajouté deux grandes pinces à l'arrière pour la cintrer.

Avec les chutes de coupe, j'ai réalisé une patte de boutonnage et mis des boutons sombres au lieu des bêtes boutons transparents.

J'ai décousu les manches et le col du chemisier pour en faire un chemisier sans manche (histoire de ne pas être à l'étroit dans ma veste ajustée) à col mao.

J'ai récupéré les poignets de manches, sur lesquels j'ai cousu ma dentelle préalablement plissée et j'ai fixé le tout au bas des manches de la veste.

J'ai récupéré le col de la chemise, sur lequel je suis venue fixer mon jabot fait de deux volants de dentelle plissée cousus sur un morceau de toile blanche. Le tout tient par un scratch !

Pour ma fille, des bottines, une tunique en soldes chez Tati (respectivement 5 et 4 €) et quelques accessoires ont suffi !

Nous voici prêtes au départ, samedi soir !

yeah

IMG_20170218_195235

IMG_20170218_195244

IMG_20170218_195252

 

 

 

Posté par terpsi74 à 12:10 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 février 2017

Un manteau en demi-teinte

Me revoici pour vous présenter un manteau !

Côté patron :

Disons que là j'ai fait fort avec ce patron n°134 du burda d'octobre 2009  qui multiplie les difficultés techniques avec :

-des découpes

- une doublure

-une sous-patte de boutonnage

-un col tailleur

-des épaulettes

-une fente au dos !

original

Eh oui, rien que ça ma p'tite dame !

 

Côté fourniture :

- Un joli lainage vert canard commandé sur Tissus Price (encore des canards, on n'en finit plus !);

- De la doublure constrastante en satin jaune d'or sur Tissus Price aussi;

- De jolis boutons anciens en argent issus du stock de la grand-mère de mon mari ;

-Et enfin une paire d'épaulettes moyennes achetée en mercerie.

 

Côté réalisation :

J'ai été particulièrement attentive à la coupe (j'ai choisi une taille 46 pour pouvoir mettre un gros pull dessous) car il y a beaucoup de pièces entre le manteau et la doublure, et je n'ai pas oublié de rallonger les manches !

Je me suis hyper concentrée pour la sous-patte de boutonnage, car je n'avais jamais réalisé cette technique, et le résultat est assez bien, voyez plutôt !

emotroisd

IMG_20170201_153548

IMG_20170201_153627

Concentration maximale également pour la fente du dos... Réussie au deuxième coup !

Je m'en suis pas mal sortie pour le col tailleur, pas facile sur un lainage un peu épais !

J'ai connu un grand moment d'énervement au moment de coudre les manches : beaucoup trop d'embu !!! Ca faisait des fronces très moches, alors j'ai décousu, et recousu en tirant un maxxx (avec 3 XxX tellement j'ai tiré) sur le tissu, mais c'était vraiment trop laid, ça gondolait !

  colère

Du coup j'ai encore redécousu et j'ai un peu retaillé les manches, puis j'ai recousu... et là miracle (ou quasi miracle) en posant le manteau sur le mannnequin, avec les épaulettes en dessous (car oui, il faut savoir que les épaulettes prennent sur l'épaisseur, donc il faut essayer avec !) le résultat était potable !

Enfin, honte sur moi, et je me suis bien sûr rendu compte de ce point une fois le manteau fini, j'ai apparemment aussi connu un moment d'égarement....

Je me suis mélangé les pinceaux et j'ai inversé les decoupes devant et les découpes dos de la doublure !

damned

Ouf, ça ne se voit pas trop !

Voici donc la bête.

Côté pile :

manetau1

manteau2

Côté face :

manteau3

Côté "in" :

manteau4

Côté "Out, c'est quoi cette pose et cette tête, tu sors tout de suite !" :

manteau5

Au final, ce manteau je le porte... Un peu !

Je le trouve très seyant... Vu de dos !

Mais je reste mitigée (d'où le titre de ce post") car je ne le trouve pas confortable (peut-être à cause de l'inversion de mes pièces de doublure) et quelques détails me chiffonnent.

Je pense que mes pinces de poitrine sont 5 cm trop haut (je n'ai pas pensé à les décaler, du coup ça fait un peut bizarre quand je porte le manteau non boutonné). Je crois aussi que je n'aurais pas dû mettre la doublure contrastante au niveau de la sous-patte de boutonnage. Quand le manteau est fermé, ça baîlle quand même un chouillas et ce jaune pétant qui déborde pique un peu les yeux...

A bientôt !

 

Posté par terpsi74 à 15:46 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , ,