23 octobre 2017

Le trench Luzerne

Forte de mon succès avec Safran, je vous présente aujourd'hui mon trench Luzerne.

En effet, comme pour le jean slim taille haute de Deer & Doe, ça faisait un petit moment que je lorgnais sur les belles réalisations du trench Luzerne des unes et des autres. De mon côté, je traîne un trench noir depuis presque 10 ans, il était donc temps d'envisager de le renouveler !

Voici donc en détail mon aventure luzernesque, dont vous avez pu apercevoir quelques bribes sur Instagram !

Côté Patron :

ll s'agit donc de Luzerne de Deer and Doe, modèle que l'on ne présente plus !

DSC_1260

Attention, c'est un patron assez complexe qui comprend de nombreuses pièces. Pour coller à mes mesures en pensant à la possibilité de porter un pull un peu épais dessous, j'ai pris une taille 46 et j'ai rallongé le buste de 4 cm à la taille et j'ai aussi rallongé les manches de 5 cm.

Il m'a fallu un week-end entier pour décalquer toutes les pièces et les couper dans mon tissu ! Voici ce que ça donne : l'ensemble des morceaux étalés sur mon plan de travail !!

DSC_1261

Côté fournitures :

Le patron indique un métrage conséquent de tissu assez rigide type gabardine : 3m50.

J'avais déjà dans mon stock un coupon de 3m de gabardine noire comprenant 5% d'élasthanne commandé pendant les soldes sur Bennytex en vue d'un projet comme celui-ci. Eh bien 3 mètres suffisent, même pour une taille 46 sachez-le !

Pour le biais qui ganse les coutures, j'avais envie de quelque chose, de chic, d'original qui change un peu des biais unis ou à fleurs. C'est pourquoi j'ai choisi un biais métallisé couleur cuivre chez Rascol. Ce biais est superbe, bien brillant et je vous le conseille ! En revanche, les 10 mètres préconisés ne m'ont pas suffi. C'est peut-être parce que j'ai rallongé certaines parties du patron. Toujours est-il que pour le bas des manches j'ai dû utiliser du biais noir, ce qui n'est pas bien grave puisque ça ne se voit pas !

DSC_1235

J'ai également utilisé de l'entoilage thermocollant noir. Pour les boutons, j'ai pris des boutons de mon stock (que j'avais récupérés sur un ancien imper).

Côté réalisation :

J'ai suvi les instructions du livret, qui sont claires.

J'ai dû recommencer les boutonnières passepoilées car j'avais placé mon passepoil sur l'envers et je trouvais que ça faisait moche, alors qu'en fait il n'y a sans doute que moi qui l'aurais vu... J'ai également choisi une boutonnière simple pour la boutonnière intérieure.

J'ai commencé à assembler mes pièces, avec mon biais brillant le résultat me plaisait beaucoup !

L'assemblage des découpes du dos.

16413

La réalisation des poches, qui sont de bonne taille, ce qui est appréciable !

DSC_1237

Le montage du trench, qui prend forme progressivement sans recontrer de difficultés notables.

DSC_1238

 

C'est alors que Thread and Needles a lancé son concours Inspiration Végétale.

Alléchée par les prix, j'ai commencé à réfléchir sur ce que je pourrais bien faire, mais je n'étais pas très inspirée.

Un chemisier à fleurs, un top à motif placé, une jupe tulipe, un savant plissage ???

Et puis un soir, une idée a surgi. Je pense qu'elle est liée au nom de ce trench : Luzerne. Quand j'étais enfant, on adorait aller dans les champs de Luzerne pour attraper des papillons, friands de ses fleurs mauves et délicates et je ne sais pas pourquoi, j'ai associé ce souvenir aux fleurs de pissenlits que l'on soufflait au vent.

C'est ainsi qu'a germé l'idée de broder un pissenlit sur le col de mon trench, dans des tons or qui rappeleraient mon biais brillant .

Mais oui ! J'avais cet en-cours déjà bien avancé, alors pourquoi ne pas en profiter et le mettre à profit pour le concours ???

Après avoir regardé quelques dessins de "Dandelions" sur le net, j'ai pris un crayon blanc et j'ai esquissé mon croquis sur le col.

Pour réaliser cette broderie, j'ai utlisé le matériel et le fil de mon stock, hérités d'une grande cousine brodeuse qui m'a initiée à cet art. Le fil doré quant à lui vient de chez Mercerie-extra, je l'avais utilisé pour des costumes de danse.

Comme mes pièces étaient déjà coupées, j'ai fixé mon col à de la toile blanche au point zig-zag, avant de pouvoir utiliser mon tambour à broder. On voit ici mon travail sur l'envers, avec mon astuce pour que le col rentre dans le tambour.

DSC_1244

J'ai pris quelques clichés des étapes de cette broderie. La tige et le pédoncule, brodés en vert et rebrodés avec un fil doré. Les graines, au point de poste et les petites tiges graciles au point lancé.

DSC_1245

Ensuite, tous les petits fils duveteux, brodés en jaune pâle et fil doré mélangés, au point lancé et point de plume.

DSC_1246

Et voilà le motif du bas de col terminé, je voulais l'impression visuelle que des graines s'envolaient au vent.

DSC_1249

Petite parenthèse ici, pour toutes celles qui voudraient s'essayer à la broderie, je vous conseille ce formidable tableau ! Il dresse l'inventaire des principaux points existants et en cliquant sur chaque point, vous avez la méthode pour le réaliser.

Une fois ma broderie terminée, j'ai tranquillement poursuivi l'assemblage de mon trench !

La fixation de la parmenture est une étape impressionnante qui a mobilisé la totalité, à l'épingle près, de mon stock d'épingles à tête !!!

P1010717

La jupe et la poche tombent bien.

DSC_1250

Le dos est bien joli avec cet arrondi !

DSC_1251

A ce point de la réalisation, je me suis dis qu'il manquait quelque chose, que mon pissenlit n'était pas complètement abouti. J'ai donc décidé de rajouter quelques petits pistils volants qui seraient venus se poser sur la partie supérieure du col. Mais comme tout était déjà monté et assemblé, je n'ai pas pu utiliser de tambour et j'ai dû ruser pour que rien ne se voit sur l'envers du col (noeuds dissimulés sous les points, et fil utilisé en double).

On voit ici mon étude du positionnement des pistils complémentaires pour lesquels j'ai utilisé des épingles.

P1010719

Jusqu'alors, la réalisation de cette pièce fut vraiment un plaisir (à part ma bourde sur les boutonnières) MAIS j'ai vraiment, vraiment souffert pour les manches. Pourtant aucune bloggeuse n'a mentionné de difficultés sur ce point !

Le livret dit juste de passer un fil de fronce pour l'embu de la tête de manche, de bien aligner les repères et roule ma poule ! Sauf que rien ne s'est bien passé pour moi à ce stade !

La première fois : impossible de résorber correctement l'embu et après une bonne suée à essayer de tout bien aplatir pour un résultat mitigé, je me suis aperçue que j'avais cousu la manche gauche à droite ! OK, mea culpa, c'est pour ça que ça ne marchait pas.

J'ai tout décousu (bien entendu j'avais déjà gansé, sinon c'est pas rigolo !).

IMG_20171014_181019

J'ai recommencé, dans le bon sens cette fois, mais là encore : problème. Encore des difficultés pour résorber l'embu, pour aligner le milieu de tête de manche avec la ligne d'épaule. A l'essayage, la manche formait une bosse sur l'avant de l'épaule... Quelque chose clochait . Je suis alors retournée regarder les photos du trench sur le site Deer & Doe et j'ai eu l'illumination !!

DSC0185-2-2-2000x1333

Voilà, tout est là ! La couture de dessous de manche n'est pas alignée avec la couture de côté !!! Moi, j'ai toujours aligné ces coutures, et quand le livret disait "aligner les repères", ce point pour moi en faisait partie !!! Du coup forcément ça n'allait jamais !

Forte de cette découverte, j'ai de nouveau décousu ma manche et pu terminer mon trench. J'ai réalisé mes ourlets à la main. Concernant la ceinture, je préconise de laisser une ouverture au milieu de la pièce plutôt qu'à une extrémité, sinon le retournement est très long et fastidieux !!

Voilà, j'en ai terminé de ce récit "Je confectionne mon trench Luzerne" et vous propose maintenant de voir la bête dans sa totalité !

Attention, déluge de photos !!!

L'intérieur de mon trench, que je trouve très couture avec ce biais brillant ! On pourrait presque le porter sur l'envers !

IMG_4686

Et je n'en suis pas peu fière, comme vous pouvez le constater !

IMG_4684

Quelques photos de face, sous un beau soleil d'automne.

IMG_4670

Vous remarquerez peut-être que je porte mon Safran.

IMG_4673

Et que la longueur des manches est parfaite, ce qui me change des vêtements du commerce toujours trop courts !

IMG_4678

Vue de dos, franchement j'adore, je trouve que ce vêtement a un seyant incroyable !!!

IMG_4681

Et enfin, je vous propose un zoom sur la partie brodée.

IMG_4676

Et mes boutons recouverts, bien raccord avec mon tissu !

IMG_4677

En conclusion, je suis ravie de mon trench. Je l'ai porté hier pour une sortie ciné (le Corsaire en direct du Bochoï !!!), je le porte aujourd'hui pour aller au travail ! Je trouve que mon idée de broderie est le petit + qui change tout et j'espère bien avoir mes chances pour le concours T&N (d'ailleurs, n'oubliez pas de me mettre un petit coeur si vous aimez ce vêtement car j'ai cru lire qu'il y avait aussi un prix du public !)

IMG_4674

A très bientôt !

Posté par terpsi74 à 12:34 - - Commentaires [58] - Permalien [#]
Tags : , , ,