09 octobre 2017

Brassière Zia - Tuto bretelles inside

J'espère que vous avez passé un agréable week-end.

Pour bien débuter la semaine, je vous présente une nouvelle brassière que j'ai nommée "Zia".

Elle vient compléter la garde-robe "cours de danse jazz" de Lucie.

J'en profiterai pour vous faire un rapide tuto de la confection de bretelles pour maillot, justau et autres brassières, avec quelques illustrations.

Côté patron :

il s'agit tout bêtement de l'empiècement du patron jalie 2674 version A  que j'ai modifié pour insérer deux empiècements colorés sur les côtés.

2674

Côté fournitures :

J'ai utilisé du lycra noir, du tissu maillot de bain imprimé, de la doublure maillot et un magnifique élastique "Color" commandé chez Rascol.

Côté réalisation :

Pour commencer, j'ai taillé mes pièces au cutter rotatif : le devant et sa doublure, le dos et les deux inserts colorés.

P1010674

J'ai ensuite assemblé le devant à sa doublure avec la surjeteuse.

P1010675

Puis, j'ai cousu mes inserts de côté à mon devant...

P1010677

Et à mon derrière, toujours à la surjeteuse.

P1010678

Pour une jolie finition, j'ai surpiqué chaque couture au point triple élastique de ma machine. Lors de cette opération, je prends soin de bien rabattre mon surplus de couture surjeté du côté où je surpique. Attention également de bien vérifier que votre aiguille est une aiguille "Stretch" sinon, ce n'est même pas la peine d'essayer, bourrages de fils garantis !

tripleélastique

P1010681

On obtient ainsi une jolie finition très nette.

P1010682

Je pose ensuite mes bandes d'encolures, endroit de la bande contre envers de l'encolure avec ma surjeteuse, en tirant légèrement sur la bande.

P1010684

Je replie ensuite cette bande sur l'endroit de l'encolure pour qu'elle englobe bien toute la bordure et je pique au point triple élastique.

 

 

P1010683

J'obtiens ceci :

P1010685

Et je termine en dégarnissant le surplus de tissu au ras de la couture.

P1010686


 

Choses promises chose dues, je passe maintenant à mon petit tuto de bretelles !

Pour confectionner de jolies bretelles, il vous faut une bande de lycra dont la largeur est d'environ 3X la largeur de l'élastique que vous allez utiliser (ça peut être un peu +, mais pas moins !).

Pour la longueur, elle va dépendre de l'usage que vous ferez de ladite bretelle, moi je prévois toujours large (mieux vaut trop que trop peu).

Il vous faudra aussi de l'élastique. J'utilise le plus souvent de la laminette de 8mm de large ou de l'élastique plat de 1 cm de large. Il vous faut la même longueur d'élastique que de lycra.

P1010673

La première étape et de fixer la laminette au bord du lycra sur son envers (j'utilise ma surjeteuse, on peut aussi le faire à la machine avec un zig-zag). Le point crucial de cette étape, contrairement aux techniques de pose d'élastique utilisées en lingerie et de ne Surtout pas tirer l'élastique en le cousant ! On le pose comme il vient, c'est pour ça qu'il doit être de la même longueur que la bretelle.

P1010679

Ensuite on replie sa bande autour de l'élastique, une première fois on obtient le visuel ci-dessous, puis encore une fois, le surjet se retrouve ainsi masqué. On vient ensuite fixer le tout par le milieu au point triple élastique (ou zig zag ou point de recouvrement si on a une recouvreuse et qu'on a réussi à la dompter, pas comme moi !).

P1010687

Et on obtient une jolie bretelle !! Si besoin, on vient couper le surplus de lycra le long de la couture et voilà !

P1010690

Pour poser mes bretelles, j'utilise également le point triple élastique et ce petit accessoire magique que l'on aperçoit ici :

passeépaisseurs

Il s'agit d'un passe épaisseur qui est vendu avec le kit Toyota jeans (peut-être ailleurs mais je n'en ai jamais vu). passe-epaisseur-mini3

Il se positionne sous le pied-presseur et permet de démarrer une couture sur des épaisseurs (ou de passer des épaisseurs) sans faire de sur-place : c'est devenu pour moi un indispensable !


 

Fin de cet intermède bretellesque, j'ai donc terminé ma brassière avec la pose d'un superbe élastique de la gamme Color vendu chez Rascol, dont le motif m'a rappelé les incas, mayas et autres aztèques (d'où le nom Brassière Zia, les Cités D'Or, toussa toussa).

Pour un bon maintien, cet élastique est fixé à plat en recouvrement et tenu avec deux piqûres au point triple élastique (eh oui, toujours lui !).

Voici donc le rendu final, sur Miss BB.

Vue de face avec le très bel élastique fantaisie.

P1010696

De profil, j'aime bien l'effet de mes inserts colorés !

P1010697

Testé et approuvé par Lucie, ses copines de danse veulent le même, tout va bien !!!

Posté par terpsi74 à 13:16 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,


05 octobre 2017

Justaucorps Cathy

Comme vous le savez, j'ai intégré depuis la rentrée un cours de danse contemporaine. Une de mes amies qui a décidé de se joindre à moi m'a demandé de lui confectionner un justaucorps car elle était un peu à cours.

Elle avait flashé sur le tissu que j'ai utilisé pour le maillot de bain gagné par reyhaziel, je savais donc quel tissu utiliser.

Mais je voulais combiner ce tissu à un lycra uni noir et trouver une forme originale.

Côté patron :

Après m'être un peu creusé la tête pour savoir quel patron de justaucorps utiliser, ma collection commençant à devenir assez fournie, j'ai choisi le jalie 2915 que voici :

2915

J'ai déjà utilisé ce patron comme base de mon tutu Fée Lilas. 

Ce qui m'a intéressée ici c'est la possibilité d'en faire un justaucorps en trompe l'oeil. En effet, sur ce modèle, on confectionne un bustier, dont le bas est garni d'une parmenture. On confectionne ensuite une culotte qui l'on vient fixer au niveau de la taille du bustier. On a donc bien un justaucorps, mais qui peut donner l'illusion d'un top si on le porte avec un pantalon !

Côté fournitures :

J'ai donc utilisé mon fameux Méryl à poissons de chez bennytex. Ce tissu est vraiment fabuleux tellement il est agréable (il m'en reste encore en plus !!!), du lycra noir mat et de la doublure maillot noire fraîchement commandés chez Ribes & Casals et de la laminette et de l'élastique plat de chez Mercerie-extra.

Côté réalisation :

Ayant photographié pas mal d'étapes de la confection, je vous propose un rapide making off !

Voici donc le bustier, composé de 5 panneaux devant et sur l'arrière j'en ai fait 3 au lieu de 4, c'est à dire que j'ai taillé la pièce centrale d'un seul tenant en la pliant par son milieu.

J'adore cette forme avec le décolleté en coeur !!!

P1010615

Voici l'intérieur du bustier, que j'ai assemblé au point triple élastique de ma machine pour pouvoir ensuite venir surpiquer mes surplus de couture de part et d'autre, donnant un effet baleiné !

On peut voir aussi la parmenture en lycra, qui donnera cet effet trompe l'oeil, ainsi que la couture guide au niveau de la taille.

P1010616

Sur cette photo, l'encolure est terminée, avec la pose d'un élastique et un petit plissé au centre...

P1010618

Que l'on distingue mieux sur l'envers.

P1010619

Voici finalement le bustier terminé, avec la pose de bretelles doubles et croisées dans le dos !

P1010653

J'avoue que la culotte a été une pure formalité, je commence à avoir la main... On voit ici le gousset de propreté à l'entrejambe avant la pose des élastiques.

P1010654

Et ici, la culotte terminée !

P1010657

Ne reste plus que l'étape de la fixation de la culotte au bustier, que j'ai faite avec du fil noir, du coup elle est presque invisible !

J'ai utlisé le point droit stretch de ma machine, plus discret que le triple élastique.

droitstretch

P1010658

Et voilà, c'est terminé ! Bien sûre ma copine n'a pas les mêmes mensurations que mon buste, donc le visuel est un peu tronqué...

P1010659

Le mannequin est court et fin avec des gros nénés, ça baille un peu...

P1010660

Le jeu de croisement des doubles bretelles au dos, j'ai fait attention de bien les entrelacer !

P1010661

Et voilà, ce sera tout pour aujourd'hui !

 

Posté par terpsi74 à 13:17 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 septembre 2017

Justaucorps Faustine

Un petit post avant le week-end pour vous présenter le justaucorps Faustine.

Il s'agit encore d'un justaucorps cousu pour la rentrée danse de Lucie, le dernier.

Côté patron :

La base est la même que la tunique Faustine . La différence est qu'il n'y a pas de voile. Le patron est le Jalie  2674.

Côté fournitures :

J'ai utilisé du lycra noir et du velours stretch de chez Ribes & Casals pour le tissu et de la laminette de chez Mercerie-Extra.

Côté réalisation :

Ce modèle est plutôt simple. J'ai opté pour l'empiècement velours qui apporte brillance et chic.

Ma technique de réalisation des bretelles se perfectionne ! Si certaines sont intéressées, je peux faire un tuto photo à l'occasion, dites-moi !

Sans plus tarder voici donc les photos !

Petit cliché sympathique, permettant de voir en même temps de face et de dos grâce au miroir .

P1010638

Et l'empiècement d'un peu plus près, avec une photo prise au flash qui donne un air un peu sépia.

P1010642

Sur ce, je vous souhaite un excellent week-end !!

 

 

Posté par terpsi74 à 10:43 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 septembre 2017

Brassière Nina

Bonjour !

Aujourd'hui, je vous présente une brassière cousue pour les cours de Modern'Jazz.

Lucie ne pratiquait le jazz qu'à raison d'un atelier par mois et n'était donc pas très équipée en la matière. Elle avait une brassière basique Décath' et elle s'est fait plaisir à Londres en s'en payant une plus élaborée chez Cyberdog.

Mais à raison de 3 cours par semaine désormais, 2 brassières ça fait un peu léger et j'ai comme mission de pallier ce manque !

Côté patron :

J'ai décidé de commencer avec un modèle simple et bien enveloppant. J'ai donc choisi le patron de justaucorps Jalie #3138 que j'ai coupé sous la poitrine.

Côté fournitures :

J'ai utilisé un jersey crystal de chez Bennytex à l'imprimé intéressant puisque le centre est noir et se dégrade vers les côtés en un jeu de rayures blanches et de fleurs.

J'ai entièrement doublé le devant de la brassière avec une maille couleur chair pour qu'elle soit bien épaisse et opaque.

J'ai également pris de l'élastique large, que j'ai acheté pour 3 fois rien sur tissu Price. Il est noir-blanc-rouge et se présente comme de l'élastique à caleçon. Il existe aussi en ciel-marine orange. Si vous cherchez ce type de produit, foncez ! A 4,90 € la bobine de 25 mètres, c'est une affaire !

Coté réalisation :

Pour la coupe, j'ai joué avec les motifs de mon tissu : le devant commence sur du noir et se termine sur les rayures fleuries ; le dos se termine sur des rayures unies.

Pour les bandes d'encolure et d'emmanchures, j'ai utilisé les bords du motif, à savoir les fleurs sur fond blanc, pour créer un joli contraste.

J'ai fait essayer la brassière à Lucie et bien m'en a pris car en étant coupé , on n'a plus l'effet justaucorps avec l'entrejambe qui tire le tissu vers le bas. J'ai donc recreusé mes emmanchures pour qu'elle ne soit pas à l'étroit.

Pour le bas de la brassière, j'ai posé mon fameux élastique à caleçon en prenant la bande rouge dans la couture. Ainsi ne sont visibles que les rayures noire et blanche, ce qui est parfaitement raccord avec le reste !

Voici ce que ça donne au final.

Le devant avec les rayures fleuries et la bande élastique en bas.

P1010637

Le dos : rayures unies et bandes contrastantes.

P1010636

 

Et en plan plus large, Lucie, ravie de cette rentrée et de sa nouvelle brassière !

P1010633

A très bientôt, j'ai encore plein de choses à partager !

Ma définition du jersey Crystal (edit) :   pour répondre aux interrogations de bon nombre d'entre vous en commentaire, le jersey crystal (ou cristal) est un tissu en maille qui se rapproche du lycra. Il est très fluide, avec un beau tombé et un touché un peu "glacé". Il contient de l'élasthanne. Il est donc extensible dans les deux sens, mais dans une mesure beaucoup moindre que le lycra tout de même. La particularité que j'ai également notée sur ce tissu est qu'il n'est imprimé et coloré que d'un côté, l'autre face est généralement blanche. On retrouve ce tissu  dans des maillots de bains, dans des robes et top d'été fluides.

 

Posté par terpsi74 à 11:00 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 septembre 2017

Tunique Violeta

La danse a repris il y a deux semaines.

Nous avons finalement définitivement coupé les ponts avec l'ancienne école de Lucie, pour des raisons que je ne développerai pas ici.

Je dirai juste que je trouve ça assez pitoyable d'en arriver là après 10 ans... Bref !

De mon côté, place au changement, je prends désormais un cours de danse contemporaine par semaine. Ca change du classique, et c'est très sympa !

Pour Lucie, nouvelle école de danse, que deux de ses camarades de l'ancienne école ont également décidé d'intégrer. Le rythme est différent et me paraît plus adapté à sa nouvelle vie de lycéenne.

En effet, les cours se tiennent par "blocs de 3 heures", avec 1h30 de classique puis 1h30 de jazz. Ils ont lieu les mercredi, vendredi et samedi (cours de technique et de perfectionnement). Lucie a choisi de tous les suivre, ce qui fait donc 9 heures de danse par semaine.

Elle est vraiment ravie, ne voit pas le temps passer pendant les cours. L'ambiance est détendue et conviviale, tout en étant de haut niveau. En classique, elle découvre de nouvelles façons de travailler et en jazz elle peut se défouler et s'éclater !

Vous pensez bien que j'ai été mise à contribution pour cette rentrée de danse, avec un programme couture bien rempli :

- Des justaucorps et tuniques de couleur noire, couleur imposée pour les cours des "grandes", la forme étant libre ;

- Des brassières pour le jazz ;

- Un justaucorps pour ma copine de danse qui voulait une tenue adaptée au contemporain.

Tout un programme, vous l'aurez compris !

Je vous présente donc aujourd'hui une première tunique cousue pour la rentrée.

Côté patron :

J'ai pris pour cette tunique le patron Jalie 3673 joliment prénommé "Violeta".

violeta

Côté fournitures :

Du lycra noir et du tulle résille provenant de chez Ribes & Casals ainsi que de la laminette de chez Mercerie Extra.

De la doublure en maille extensible provenant de chez Tissu Price (ce tissu n'est malheureusment plus disponible et je n'en ai plus).

Côté réalisation :

J'ai suivi à la lettre les indications du patron. J'ai doublé tout le devant ce qui évite le port du ringrave, qui serait disgrâcieux avec le dos très décolleté.

A l'essayage, il s'est avéré que les bretelles telles que je les avais placées (peut-être trop basses...) ne maintenaient pas assez le dos en place. Lucie avait l'impression de ne pas être tenue dans ses mouvements. Dans le texte ça donnait : "Euh Maman, j'ai peur d'avoir les nénés qui se barrent par les côtés là !"

La seule modification que j'ai effectuée est donc l'ajout d'une "bretelle" horizontale, qui apporte du coup une belle originalité à la tunique !

Passons tout de suite aux images, prise dans l'antre de l'ado !

Vues de face, avec le jeu de transparence.

P1010644

 

P1010645

Le dos, modifié, j'aime bien cette fantaisie !

P1010647

On voit que ça maintient mieux les côtés !

P1010648

P1010650

Qu'en pensez-vous ?

A très bientôt pour la suite de cette rentrée dansante !

Posté par terpsi74 à 11:15 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , ,


21 juillet 2017

Justaucorps Clémence

Cette semaine, Lucie est en stage à Aix les Bains, dans un lieu vraiment superbe, l'Espace Danse La Verrière, voyez plutôt :

laverriere

Ses journées se répartissent entre cours de barre au sol, de contemporain, de danse moderne et de jazz, dispensés par de grands noms de la profession.

Elle m'a donc demandé de lui coudre un justaucorps qui fasse un peu "moderne", et qu'elle pourra reporter à la rentrée dans sa nouvelle école, où la tenue "réglementaire" des grandes est le justaucorps noir.

La commande était très précise, puisqu'elle voulait le jumeau d'un justaucorps qu'elle avait vu porté par une grande, prénommée Clémence, quand elle était petite.

Côté patron :

Il s'agit du Jalie 3138 que je ne présente plus tant je l'utilise ! C'est vraiment le patron de base pour les justaucorps car il est simple et peut être modifié à l'envie sans difficulté !

Côté fourniture :

Du lycra noir, de la dentelle élastique noire et de la laminette.

Côté réalisation :

Pour la coupe, j'ai séparé mon patron en 3 pièces horizontales : haut du corps, milieu en dentelle et bas du corps, en pensant bien à ajouter mon cm de marge de couture !

Pour l'assemblage : comme d'habitude, un surjet 4 fils.

Pour les finitions : j'ai opté pour des bandes d'encolure et d'emmanchures, ajouté un insert doublure à l'entrejambe et fait des surpiqures à l'aiguille double.

Voici donc le justaucorps Clémence !

En entier, sur mon buste.

P1010190

Zoom sur les finitions : bande d'encolure et surpiqures à l'aiguille double.

P1010194

Zoom sur l'empiècement dentelle, et là encore les surpiqures.

P1010195

Et porté par la demoiselle, de face...

P1010197

Et de dos...

P1010198

Petit verdict après usage : ce modèle peut être amélioré !

Je le referai en remontant un chouillas l'empiècement dentelle que je trouve placé un peu bas.

Il faudra, lors de la coupe, tailler la bande dentelle plus large que le lycra. En effet, l'élasticité de la dentelle étant moindre, l'enfilage est un peu difficile !

damned

J'éviterai aussi l'aiguille double sur les parties soumises à de fortes tensions lors de l'enfilage, car les coutures "pètent" !

Posté par terpsi74 à 09:56 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 mars 2017

Coutures en scène

Ce week-end, nous étions en concours !

Quelques photos dans le feu de l'action...

Le justaucorps Angelina :

07

Ma fille a très bien dansé, et elle a pris beaucoup de plaisir sur scène...

19

Et le tutu rafraîchi :

esme3

esme1

 

Posté par terpsi74 à 12:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 février 2017

Justaucorps Angelina pas à pas

Comme écrit précédemment la saison des concours va bientôt reprendre.

Pour le premier auquel ma fille participera fin mars, les consignes sont très strictes : justaucorps à fines bretelles de couleur pastel, sans jupette, ornement, ni parure vestimentaire.

J'ai donc cherché un modèle qui puisse répondre à ces critères, tout en ayant une forme sympathique et pas trop basique.

mouais

Alors, on y va ?

Côté patron :

Mon choix s'est finalement porté sur un patron de maillot de bain ! Le Jalie n°3350 que voici :

3350

J'ai tout de suite décelé un vrai potentiel sur ce modèle, avec son décolleté en coeur et sa jolie découpe sous la poitrine. Pour le dos bien sûr, la version B s'impose, l'autre faisant trop nageuse !

Ce sera donc ce modèle avec la version A pour le devant et la version B pour le dos !

Je ne saurais que vous recommander les patrons Jalies ! En un patron, vous disposez de plusieurs versions. Les tailles vont du 2 ans au XXL, les marges de coutures sont incluses et les explications en français ou en anglais sont très claires et illustrées de schémas ! Je n'ai pas trouvé mieux pour les justaucorps/maillots de bain et autres tuniques de danse ou de patinage !

Côté fournitures :

Un mètre de jersey coton lycra rose saumoné acheté en promo sur Bennytex.

Un mètre de doublure maillot de bain chair trouvé sur Ribes & Casals.

De la laminette (les longueurs nécessaires sont mentionnées sur le patron), du fil polyester et du fil mousse polyamide de chez Mercerie-Extra.

Côté réalisation :

J'ai décidé de doubler le justaucorps entièrement et vous propose un petit pas à pas photos de la réalisation.

J'espère que ça pourra vous intéresser.

Pour commencer, j'ai décalqué mon patron en jouant sur 4 tailles : Q pour la poitrine, R pour la taille , S pour les hanches et T pour la longueur car vous n'êtes pas sans savoir que ma fille est fine et très grande !

IMG_20170218_111336

J'ai ensuite procédé à la coupe de mes pièces en jersey -  lycra. Nous avons un devant, deux dos, une découpe devant, deux pièces pour la poitrine et deux bretelles.

IMG_20170218_113524

J'ai fait de même dans mon coupon de doublure, hormis la découpe devant, qui sera pliée en deux donc de facto en double et les bretelles.

IMG_20170218_114142

Toutes ces pièces sont coupées au cutter rotatif. En effet, ce type de matière ne se coupe pas bien du tout aux ciseaux.  Ceux que vous voyez sur les photos font juste office de poids pour éviter que le patron ne glisse sur le tissu.

Vient ensuite un passage assez fastidieux mais néanmoins indispensable ! J'ai fait l'expérience de coudre un justaucorps doublé sans passer par cet étape et le risque est grand de provoquer des torsions dans le tissu si la doublure n'est pas parfaitement ajustée au tissu principal.

Il faut donc épingler soigneusement chaque pièce de doublure à son homologue en tissu, envers contre envers.

IMG_20170218_120403

Voici donc toutes les pièces, doublées (devant, poitrine et dos) et non doublées (empiècement et bretelles).

IMG_20170218_122005

Vient ensuite le moment de solidariser la doublure et le justaucorps. Pour ce faire, j'utilise ma surjeteuse, surjet 4 fils, avec les fils suivants, de gauche à droite : Un fil polyester de la couleur de mon tissur principal, un fil polyester blanc (ce fil ne se verra pas donc peu importe sa couleur), et du fil mousse polyamide pour les bloucleurs. Ce fil est doux sur la peau et très extensible. Il vaut mieux choisir des couleurs proches de celle du tissu, sans forcément être pile dans la même teinte. Il s'agit simplement que les coutures ne se voient pas en transparence.

Pour avoir testé les deux, je préfère le fil mousse polyamide, que je trouve plus doux et plus solide, au fil mousse polyester qui a tendance à se dédoubler et à casser dans la surjeteuse !

IMG_20170218_123043

Je fais ensuite un essai de réglage sur des chutes de coupe. Ici, il nous faut un surjet pas trop serré. J'ai donc opté pour une longueur de point de 3. Le différentiel est laissé sur 1 et j'ai une tension de 3,5 sur les fils de gauche et de 3 sur les boucleurs.

Voici ce que ça donne, c'est impeccable !

IMG_20170218_123057

Je me lance donc dans le surfilage de toutes mes pièces !

IMG_20170218_123132

IMG_20170218_123646

J'insiste sur le fait que c'est indispensable ! Si on se contente de tout épingler, le tissu risque de bouger à l'assemblage !

Si vous n'avez pas de surjeteuse, il est tout à fait possible de faire cette opération à la machine. Pour ce faire il vous faudra ABSOLUMENT une aiguille "stretch". Le surjet peut être remplacé par une couture zig-zag, en cousant le zig dans les deux épaisseurs de tissu et le zag dans le vide. Le bord de votre tissu doit donc être centré pile au milieu de votre pied presseur.

Avant de passer à l'assemblage de toutes les pièces, il faut encore confectionner les bretelles.

Je prends donc ma laminette et mes bandes de jersey. Je fixe la laminette au ras du bord du tissu, en tirant légèrement dessus pour apporter l'élasticité nécessaire. cette opération est réalisée à la surjeteuse, mais peut également se faire avec la technique du zig-zag décrite ci-dessus. On procèdera de la même façon pour toutes les bordures élastiquées du justaucorps (cuisses, décolleté devant et dos).

IMG_20170219_103043

Je replie ensuite le bretelle deux fois sur elle même et je fixe le tout à l'aguille double stretch (ou au point zig-zag large, discontinu ou non, si vous n'avez pas d'aiguille double ou si vous préférez ainsi). Comme ceci :

IMG_20170219_103728

Les bretelles sont presque prêtes, il n'y a plus qu'à retailler l'excédent de tissu sur l'envers et le tour est joué. (ci-dessous les bretelles avant découpage de l'excédent de tissu).

IMG_20170219_105043

Pour l'assemblage, je me suis reportée aux explications très bien faites du patron. Je ne vais donc pas tout détailler ici, mais juste mes petites astuces perso !

Les deux pièces du dos sont assemblées à la surjeteuse. Je positionne le couteau à ras des surjets existants pour les éliminer afin que la couture ne soit pas trop épaisse ! C'est la meilleure méthode pour que vos quatre épaisseurs de tissus ne se fassent pas la malle à l'assemblage (d'autant plus si vous utilisez du lycra maillot de bain) ! Sans surjeteuse, utilisez le point élastique triple de votre machine et laissez le surfilage en place.

IMG_20170219_094852

Vient ensuite l'assemblage du devant. J'ai bien suivi les instructions pour le décolleté en coeur, la fixation des bretelles au point élastique triple et les fronces sous la poitrine.

La laminette est posée sur le décolleté avec la même méthode que pour la réalisation des bretelles (pose à ras sur l'envers, puis  repli, mais simple cette fois, et surpiqure à l'aiguille double).

Pour assembler mes pièces de devant entre elles, je n'utilise pas la surjeteuse car cela forme des coutures épaisses et disgracieuses qui se voient. Je préfère le point élastique triple de ma machine qui me sert à la fois à coudre entre elles les diférentes pièces et à réaliser des surpiqures qui sont à la fois esthétiques et fonctionnelles. Elles servent en effet à maintenir bien à plat et en place mes excédents de coutures.

Voici donc le devant assemblé, sur l'envers.

IMG_20170219_122236

Sur l'endroit, on a de jolies coutures bien plates avec de belles surpiqures de finition : une sous la couture d'assemblage poitrine/découpe (pas dessus car avec les fronces il y aurait trop d'épaisseurs et ça gondolerait !), et deux de part et d'autre de la couture découpe/devant du justaucorps.

Moi, j'aime !!!

IMG_20170219_122219

Les coutures de côtés sont réalisées avec la même méthode que pour le dos.

IMG_20170219_123424

Puis, Je pose mes élastiques, au niveau du dos ... (Ci-dessous, on voit bien l'élastique surjeté à ras, avant d'être rabattu et surpiqué à l'aiguille double).

IMG_20170219_180603

... Et des cuisses. Pose terminée et élastique rabattu, on obtient ceci :

IMG_20170219_180529

Et c'est presque fini !!!

Un petit tour sur mon buste de présentation pour voir ce que ça donne...

Bon, c'est beau ! Enfin, moi je trouve que c'est beau...

IMG_20170219_182007

D'un peu plus près, on voit bien les découpes et les jolies surpiqures.

IMG_20170219_181951

Profitant du fait que ma fille allait justement prendre son bain, je l'ai attrapée au vol pour un essayage rapide, ce qui m'a permis de prendre les mesures pour les bretelles que j'ai épinglées sur elles (attention, ça pique quand on elève le justaucorps) !

IMG_20170219_182652

Il ne me restait plus qu'à fixer mes bretelles dans le dos et à en couper l'excédent et c'est fini.

Enfin, presque fini, parce que je suis un peu (trop) perfectionniste, j'ai décousu la partie gauche du décolleté pour retendre un peu l'élastique parce que je trouvais que ça fronçait un peu...

honteux

Voilà, j'espère que ces explications illustrées vous ont plu et qu'elle vous seront utiles.

Pour réaliser ce justaucorps, il m'aura fallu 2 heures pour décalquer le patron, couper les pièces et les surfiler (samedi matin) et environ 4 heures pour l'assemblage (dimanche matin et après-midi).

Posté par terpsi74 à 13:52 - - Commentaires [49] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 octobre 2016

Justaucorps Audrey

Je vous présente un nouveau justaucorps.

Encore ! Me direz-vous, eh bien oui, car quand on pratique la danse tous les jours de la semaine, il en faut du matériel !!! Et quand on connaît les prix de ces petites choses, on est bien contente de savoir coudre pour équiper sa fille !

ballet

Voici donc le justaucorps Audrey.

verte1

Côté patron :

Je suis, comme souvent partie d'un patron Jalie :

3138_1

J'ai pratiqué une découpe sur le devant, et une sur le dos.

Côté fournitures :

J'ai trouvé un super jersey de coton lycra vert d'eau et un coupon de dentelle extensible exactement dans le même ton chez bennytex ! (en plus coupon de 3 mètres en promo, du coup j'en ai encore plein !!!).

De la laminette pour les cuisses, du fil polyester vert et du fil mousse polyamide (Mercerie-extra).

Côté réalisation :

J'ai commencé par assembler à la surjeteuse (4 fils) mes découpes de dentelle sur les devant et dos, que j'ai surpiquées à l'aiguille double.

J'ai ensuite assemblé les côtés, les épaules et l'entrecuisse.

Ensuite j'ai posé ma laminette sur le tour de cuisse et mes bandes de jersey sur le décolleté et les emmanchures, à la machine plate et pour terminer, j'ai fait les dernières surpiqures à l'aiguille double.

 

verte5

verte2

verte4

verte3

Le rendu est top ! Je suis ravie. C'est la première fois que je fais un justaucorps dans cette matière et ça change du pur lycra...

J'aurais juste peut-être dû le doubler car il est très légèrement transparent, mais ce n'est pas grave, elle mettra un ringrave !

Cékoidon un ringrave ?!

scroutch

Vous le saurez au prochain épisode ...

 

 

Posté par terpsi74 à 16:57 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 septembre 2016

Justaucorps Lilou

Je reviens à mon sujet couture de prédilection avec un justaucorps pour les cours "sport-étude" de ma fille, cours pour lesquels la tunique avec jupette est proscrite.

Côté patron :

 

3028_1

Je suis partie du patron Jalie #3028 que j'ai modifié en supprimant la jupe et en faisant un justeaucorps d'un seul tenant.

Côté fournitures :

Du lycra blanc, de la doublure type doublure maillot de bain blanche, de la dentelle extensible pailletée, de la laminette.

Côté réalisation :

Une fois compris le principe du "twist" sur la poitrine, tout a bien marché. J'ai fait l'assemblage à la surjeteuse et les finitions à la machine, avec un point zig-zag lingerie et un point élastique pour les surpiqûres.

J'ai choisi de doubler le devant de la tunique car le lycra blanc reste toujours un peu transparent.

Et voici le résultat !

blanche1

De face, on voit bien l'effet "twist" sur la poitrine".

blanche2

De dos, le décolleté fantaisie avec la bande de dentelle extensible pailletée.

A bientôt pour d'autres réalisations !

byebye

 

Posté par terpsi74 à 10:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,